samedi 17 mars 2018

Lupin pailletée

Coucou,

voici LE projet de mars. Une veste doublée: la veste Lupin de Deer and Doe déjà cousue ici.
Techniquement, ce n'est pas la lune, il suffit de prendre son temps car le livret est limpide mais ... ça me demande d'être concentrée.
Cette concentration me fait défaut en fin de soirée, heure de la couture,  hélas...


Quand ma chère maman est revenue de sa virée chez Agnès B, j'ai directement visualisé ce magnifique coupon de 2 mètres  en veste Lupin...
Comme elle fait, généralement, tout pour faire plaisir à sa progéniture, j'ai à peine bataillé pour qu'il entre dans mon stock. A vrai dire, un regard sur le tissu à suffit. C'est qu'elle me connait bien ma maman!!!
Après avoir passé en revue toute les possibilités de patrons envisageables pendant plusieurs semaines, je me suis décidée à découper le précieux en septembre sur cette première idée.


Le tissu étant texturé avec motifs, je me suis beaucoup questionnée pour contourner la difficulté des raccords hasardeux au niveau de l'empiècement dos et de la découpe princesse du devant.
La solution passepoil s'est imposée d'elle même car le tissu s'effiloche tellement que je n'ai pas tenté les pièces dans le biais.
Au départ, je cherchais du passepoil noir métallisé.
J'ai eu une très mauvaise expérience avec la vendeuse Mimirose Paris car la commande réglée n'est jamais arrivée. C'est vraiment dommage car les retours sur ses produits sont plutôt bons et les tarifs plus que corrects mais quand je ne suis pas contente, je sais le dire aussi.

 

Je n'ai rien trouvé dans les merceries du secteur et j'ai du attendre quelques semaines avant de pouvoir me rendre à DiffusLaine où je n'ai trouvé que du passepoil lurex argenté noirci beaucoup plus contrastant que ce que j'avais imaginé ce qui me fait sortir de ma zone de confort car très chic.



 A ma grande surprise, j'ai trouvé peu de réalisations passepoilées de ce modèle alors que la découpe princesse est, par nature, un appel au passepoil. J'ai fait un mix de la version de Bolt & Spool et d'Epec que je ne peux que vous conseiller d'aller découvrir si ce n'est pas fait.

Concernant la doublure... comme j'ai tout misé sur le passepoilage extérieur.... j'ai fait l'impasse à l'intérieur et pourtant je trouve ce détail parfaitement charmant. Si vous ne me croyez pas, filez vite voir la version cuir d'Anne-Marie, celle qui coud 12 manteaux dans la semaine.
(oui oui j'ai fait une bibliographie très minutieuse de toutes les versions!!!)


Le tissu de doublure est une chute de chemise bruyère portée jusqu'à la trame (paix à son âme).


J'étais vraiment très satisfaite de la réalisation des points techniques dont la poche passepoilée qui est, pour moi, LA difficulté de cette veste.


Oui, j'étais...
... car une fois la veste terminée...
... surpiquée....
... je l'ai essayée...
... j'ai glissé mes mains dans les poches...
... et je me suis rendue compte...
... de LA boulette...
.... de la poche qui avait été cousue lorsque j'ai surpiqué le passepoil...
... impossible de redécoudre sans faire un carnage...



J'ai réouvert au niveau de la doublure, coupé le plus proprement possible la poche.


Et fait une greffe monstrueuse, invisible de l'extérieur mais qui m'est rappelée à chaque fois que je glisse ma main dans cette fichue poche...
C'est vraiment rageant car je me suis tellement appliquée pour le reste...
Je vous rassure ça ne m'empêche pas de dormir non plus et je porte cette veste avec plaisir!!!

Bizarement cette veste me laisse aussi un gros vide couturesque. Je ne sais pas si vous connaissez cette sensation.
J'ai vraiment passé du temps à l'imaginer et ça me fait vraiment bizarre qu'elle soit enfin là. Elle laisse un espace inoccupé...Je n'ai d'ailleurs quasiment pas touché à ma machine à coudre depuis. Demain c'est Café Couture, parfait pour me remettre en selle... si je me décide pour un projet d'ici là.
- un sweat Nixie?
- une chemise bruyère?
- une autre Mélilot?
- une veste Michèle?
- terminer Luzerne?
- coudre un remplaçant à mon sac de boulot?

Tous ces projets me trottent dans la tête mais la fièvre n'est pas là...











8 commentaires:

  1. Très très belle version!!!
    Et très classe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j’espère que je vais la porter 😘

      Supprimer
  2. HUm merci maman!
    Elle est superbe. Même cette poche effilochée en dedans... elle vient dire combien rester concentrer de A à Z est compliqué.
    La fièvre a été et reviendra, pas d'inquiétude (dit celle qui n'a pas touché sa machine depuis plus de 6 mois...et qui flippe de ne pouvoir y retourner un jour, triste si triste)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui merci maman. T’as vu le tissu ? J’ ai Tout surfilé sauf les poches... Sinon il y en a pour qui c’est plus compliqué que d’ autres hein 😝, C’ est ben possible que la fièvre revienne. J’ ai testé coupons couturette ce mois -ci, j’attends impatiemment la livraison 😝. Courage c’est le printemps... 6 mois... arghhhh... il faut mettre un plan d.action là ❤️❤️❤️

      Supprimer
  3. Oh la la la !!!! C'est trop beau !!! J'adore ta version .... Et le look que ça fait avec ta jupe !!!!
    T'inquiète, la fièvre créative va revenir !
    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, j’espère bien que ça va revenir. En attendant, je couds quand même hein 😝

      Supprimer
  4. Elle est superbe cette veste avec son passepoil !
    Je comprends qu’elle laisse un vide derrière elle. Dans quoi as-tu décidé de te lancer ? La raison devrait te dicter de terminer Luzerne ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, et merci. finalement, je me suis lancée sur une Cezembre et je teste le tuto de lilicam pour recycler une chemise en blouse « Merci chéri ». J’avais envie de neuf, je n’ai fait que des rattrapages de projets ce mois-ci ... et ça c’était Déjà très très raisonnable 🤣🤣🤣

      Supprimer