mercredi 29 mars 2017

Boys boxer briefs


Mon mini avait sérieusement besoin de renouveler son stock de caleçons et j'avais plein de chutes de jersey à écouler. Après avoir vu passer plusieurs boxer MAGNIFIQUES, j'ai eu envie de me lancer...
Voici donc l'histoire de ce qui m'a bien occupé ce mois-ci.

Sauf que le saint-gräal du patron de Boxer se trouvait dans un Ottobre que je n'ai pas (oui c'est possible!!!). Je suis donc partie en quête d'un remplaçant: le Boys Boxer Briefs de Shwin and Shwin Design qui est gratuit ET en taille 6 ans, 100% jersey (comprendre pas d'élastiques) et donc 100% surjeteuse (Oh joie...).

Sauf que... et bien c'est trop grand ma petite dame!!! Et on me le fait  savoir (lourdement) ... Ici ça lâche, et puis c'est trop long, est-ce que tu pourrais pas le resserrer de partout... bref je ne vous fais pas un dessin!!!

Patron: original
Jersey camions: rijtextile
Jersey avions: tyflorian Boutik
Jerseys unis: Marché saint Michel
Finitions: ras 100% surjeteuse



Grâce à la magie d'Instagram, Alienor de Lorraine m'apprend que réduit à 90% à l'impression le patron est nickel pour son fils.
Je fonce donc sur l'imprimante pour rectifier le tir.


Patron: à 90%
Jersey blanc et noir: donné par Chloé et déjà utilisé ici
Jersey à carreaux: chutes d'Aurélie récupérées au CCB
Jerseys noir: Coupons de Saint Pierre
Finitions: surpiqûres à l'entrejambre à la recouvreuse avant montage de la ceinture, elle même surpiquée. J'ai testé les surpiqûres endroit et envers et les deux me plaisent autant.





Sauf que, figurez-vous que ça ne tient pas assez bien... il faut un élastique ma petite Dame et puis aussi, c'est trop long (pourtant j'avais bien demandé de le serrer DE PARTOUT)!!!
Tu remaqueras, cher lecteur, que chez moi, on ne badine pas avec les points techniques.

Bon, je dis définitivement adieu à mes rêves de 100% jersey, 100% surjeteuse pour donner naissance à la V3. Ça me fera un bel exercice d'entraînement à la recouvreuse que je ne maîtrise pas très bien.



Patron: 90%
Jersey batman: chutes de Céline
Jersey camouflage: chutes de Céline
Jerseys noir: Coupons de Saint Pierre
Finitions: surpiquage de l'entrejambe et grosse incertitude sur la ceinture montée envers de l'élastique contre endroit du jersey ce qui demande un peu de précision à l'épinglage et des finitions pas top top à l'intérieur. Plus de bracelets au bas des jambes mais un simple ourlet.

Au final, mini a été convaincu par cette version et n'a émis qu'un souhait supplémentaire... pouvoir différencier l'avant de l'arrière!!!

La production en série pouvait commencer, ce qui a donné lieu à quelques expérimentations sur le montage de la ceinture. Voici les solutions finales retenues.

Le montage de l'élastique:

Je pique envers contre envers en décalant légèrement l'un des deux côtés.
 


J'ouvre et je fixe le bord le plus long au point zig zag.



Cette méthode présente l'avantage de n'avoir qu'une seule couture zig zag contre la peau et le désavantage d'avoir une légère surépaisseur.

Fixation de l'élastique sur le caleçon:

Je fixe l'élastique envers contre envers en mettant l'élastique tête bêche (bon ici, il est uni, ça change rien mais s'il y a des inscriptions c'est important!!!). Je laisse mon élastique dépasser de quelques millimètres et je couds au point élastique à 0.


Je rabats ensuite l'élastique vers le haut puis je finis en piquant au ras de l'élastique au point zig zag ou à la recouvreuse.


Donc au bout d'un petit mois de tests en tous genres, je ne suis pas peu fière de te présenter la collection de boxers de mini comprenant le réajustement de tous les prototypes!!!
Une opération #abasleschutes rondement menée!!!



Concernant mon projet "Je couds ma garde robe capsule 2017", je suis très en retard sur les publications.
J'ai bien terminé le manteau Marumi en février.
Et je comptais bien shooter ma blouse Hoya et mon pantalon Safran cet après midi mais la position de la lune dans le ciel en a décidé autrement. Voici donc une image volée de ma tenue du jour en attendant une meilleure conjoncture spatio temporelle. Elle est presque 100% home made car je portais aussi une culotte Bonnie.


A très vite donc ;p



mercredi 15 mars 2017

[tuto] Le syndrome du genou droit

Mais quel est donc ce syndrôme qui s'abat sur ma progéniture depuis 15 jours???

Une  usure prématurée au niveau du genou droit...

Horreur, enfer et damnation!!!

Plan A: on jette, on remplace... nan!!! je blaggue, c'est pas le genre de la maison!!!

Plan B: petit monstre testé l'an dernier avec grand succès sur un jean



Plan C: classique genouillère oui mais je n'en ai pas... et j'ai la flemme d'en fabriquer...

Plan D: opération chirurgicale (option retenue)

 Etape 1: Etat des lieux des lésions observées



 Etape 2: Ouverture latérale, des deux côtés, suffisante pour laisser passer le pied de biche



 Etape 3: Ajout de la pièce "cache misère" dénommée le pansement.


 Etape 4: Couture horizontale haute et basse du patch (ici à la recouvreuse mais un point élastique doit faire l'affaire) + on retourne pour refermer les deux ouvertures.


Et 30 min plus tard, en voilà deux qui sont repartis pour un tour d'escalades, sauts, courses en tout genre!!!

Si vous avez d'autres idées, je suis preneuse, je pense que je vais devenir coutumière de ce genre de petites réparations dont je ne raffole pas particulièrement...



dimanche 12 mars 2017

Bee's wrap et autres emballages



Me revoilà pour d'autres bricolages autour du thème zéro déchets suite à la lecture du défi 5 de Lilacam concernant les yaourts au four (oui oui c'est possible).
Le concept m'a toujours plu mais l'achat d'un énième appareil ménager... comment dire...


Pour avoir testé la recette, elle fonctionne très bien. Personnellement, je fais brûler tout lait que je chauffe donc tous les yaourts sont natures et on agrémente après.
J'ai fait une tentative sur le poêle qui a bien fonctionné, il me reste à peaufiner la technique.


Ce qui m'a de suite attiré l’œil, ce sont les jolis couvercles des pots de yaourt. Il s'agit de tissus enduits à la cire.
Ces emballages remplacent le film alimentaire plastique (sauf pour la viande). Ils existent sous forme commerciale mais sont hors budget.
Dans la version simple, il te suffira de réunir chutes de tissus et cire d'abeille (en copeaux ou en pain que tu râpes), de papier sulfurisé, d'un four ou d'un fer.
 Dans la version complexe tu peux ajouter huile de jojoba et poudre de résine (voir ici). La poudre de résine, je n'en ai pas trouvé. Je suis tombée sur le colophane qui est utilisé pour entretenir l'archet des violons ou plumer des poulets mais je ne suis pas sûre que ce soit exactement la même chose donc dans le doute... la version simple a été retenue!!!

Pour la pose de la cire, il existe deux techniques:
- au fer (celle que j'ai choisi pour mieux maîtriser la quantité de cire utilisée)
Note: sache que la cire transperce le papier sulfurisé quand tu t'en sers plusieurs fois... 

Les deux options sont salissantes et nettoyer de la cire ce n'est vraiment pas funky du tout. 

Mais c'est vite oublié à la vue de ces jolis couvercles trop mimis!!!!



Et voilà ce que ça donne sur les pots. Quand on fait plusieurs goûts et que les pots sont opaques comme les miens, c'est chouette d'avoir plusieurs motifs pour les couvercles.



A l'entretien, je passe sous l'eau tiède en fonction de l'état puisque ce n'est même pas en contact avec la nourriture. Au bout de 3 semaines d'utilisation, je constate un amenuisement de la couche de cire... ce qui m'amène à me repencher sur la question de la résine. Si vous avez des infos, je suis donc preneuse!!!

Cette activité est plutôt addictive, ce qui a pour effet secondaire un désir de remplacer l'ensemble des contenants plastiques de la maison...

Voici donc les pochettes à gâteau de mini sur le même principe:




 Il s'agit d'un simple rectangle (19 x 32 cm) de tissu enduit avec un bouton cabochon fait maison du stock et un bout de ficelle.

J'ai une belle collection (mais pas de photos!!!) aussi aux dimensions des récipients de la maison.

J'ai également cousu des petits sacs pour mes courses en vrac:


Voilà ma biblio (so high tech) pour les dimensions pratiquées dans le commerce à adapter aux besoins:


Pour finir la partie emballages nomades, je recycle simplement de vieux pots en verre pour mon repas du midi:


Avec dans la version super luxe pour la conservation des graines en tous genres, une étiquetage à la caméo (polive cursive standard).



Voilà donc toutes les infos, si vous souhaitez tester et petit à petit remplacer!!!
A très bientôt!!!




dimanche 5 mars 2017

La pathologie de la chute

Toute couturière se retrouve confrontée à l'épineux problème de la chute de tissu. . .
Je suis une grande fan de jersey/ molleton et je zieute depuis quelques mois vers les sites polonais qui regorgent de tissus plus beaux les uns que les autres.
Dans mon objectif de réduction du stock, j'ai réussi à tenir le cap (difficilement j'avoue).
Les tissus à motifs, c'est chouette mais  tu peux faire des tonnes de pièces avec 50 cm. Perçois-tu le potentiel lassant?
Lorsque Céline a proposé quelques chutes de son activité de création de vêtements enfant, j'ai sauté sur l'occasion.

Voici deux variations du modèle Dude (incontournable de l'année, il faut vraiment que je décalque d'autres patrons!!!)





Le bord-côte kibrille... ah... telle mère tel fils!!!!



Dans ce premier modèle, j'ai utilisé le tissu robot pas assez large pour constituer entièrement le devant. J'ai donc modifié le patron pour que l'arrière "rattrape" ce qu'il manquait au devant.

Pour la seconde version, j'avais un mini coupon de jersey so funky que j'ai associé à un T-shirt qui ne demandait qu'à être recyclé...


 
 
Pyjama or not pyjama telle est la question...

A très bientôt pour de nouvelles aventures en matière de chutes parce qu'entre celles-ci et les coupons du CCB de Noël, je dois pourvoir faire mon année!!!
 

jeudi 2 mars 2017

Lola

Voici une petite pépite dont j'ai vu peu de réalisations: ici pour Jolie Bobine, .

Strickjacke Lola de Schittchen patterns est une veste en jersey asymétrique qui permet d'être habillée en mode confort!!!

Seulement l'arrondi de l'ourlet et la machine à coudre... hum... comment dire... je me suis dégonflée...
La finition proposée est un biais jersey à poser tout autour de l'arrondi, j'en ai des sueurs rien que d'y penser...

Contourner la difficulté en faisant une V1 doublée a été l'option retenue.

Le résultat était très sympa mais comme il s'agissait d'une toile, le patron a été réalisé dans un jersey milano fushia dégoté au marché qui n'est pas ma couleur de prédilection. Pourquoi l'ai-je acheté?  Une qualité incroyable à 1 euro le mètre... mais voilà... c'est fushia et donc pas porté!!!

 Mon amie Svetlana qui possède aussi la recouvreuse Janome Cover pro m'a proposé de me montrer comment la régler correctement lors d'un CCB.
J'ai sauté sur cette occasion rêvée pour enfin régler le problème de la non utilisation de la recouvreuse depuis 2 ans et de finaliser un projet qui trottait dans ma petite tête depuis quelques mois.

Le coupon élu fût un molleton noir fraîchement acquis chez Sweet mercerie, très agréable à coudre. C'est un de mes fournisseurs favoris qui propose des tissus de qualité, originaux à des prix très abordables.

Le patron était déjà prêt, je n'ai eu qu'à découper les 5 pièces qui composent la veste et à les assembler. Pour le reste, tout est allé très vite une fois la recouvreuse bien réglée.







L'arrondi du devant, l'asymétrie, les petits plis sur les pans de devant (non ce ne sont pas des poches!!!)... sont ces petits détails qui me font craquer...




Cette version toute jeune est portée déjà régulièrement. C'est tellement facile d'assortir une veste noire...

Je pensais profiter du CCB de Noël pour une vraie séance photo mais le timing (chargé) en a décidé autrement... voici donc encore des photos prises de nuit avec le beau mur de la cuisine... froissée de ma journée avec en cadeau une belle tâche de la succulente soupe de Marie!!!










Et là je me marre parce qu'il y en a un de l'autre côté qui se fout de moi en train de me prendre en photo... pfff!!!


La révolution dans mon évier


Je suis de très près les aventures de Lilacam qui a lancé un défi 0 déchet qui m'intéresse grandement (pas d'envolée lyrique sur le sauvetage de la planète, non... ) bref cet article concerne le défi numéro 1, à savoir la vaisselle écologique.
Nous nous sommes attelés (avec mon fidèle assistant) à la réalisation de tawashis que j'ai complétée d'un vaisselle cake (savon pour vaisselle solide) et de poudre de coquilles d'œuf. (Pour le grattage).
Les tawashis ont été realisés à partir de collants recyclés grâce à mon tricotin géant.
Après quelques semaines d'utilisation je suis conquise par le vaisselle cake (c'est très efficace) mais ma technique tawashis est à améliorer. Je n'aime pas la matière, les prochains seront en coton (recyclage de fringues), plus grands et j'espère plus serrés.
Voici les tutos utilisés si toi aussi tu veux faire la révolution dans ton évier :
- tawashis 
-vaisselle cake
- la poudre de coquilles d'oeuf (lavage+four+mixer)

Concernant la couture,  Marumi est en cours de finalisation (je peux même le porter comme ça mais si je finis pas je finirai jamais...) et surtout mon pc est hs.
À très bientôt pour le défi #jecoudsmagarderobecapsule2017 (et pas #capsuledebiere)










video