samedi 14 avril 2018

[Upcycling] Blouse Merci Chéri



La fabuleuse Lilacam propose un tuto pour un upcycling vraiment chouette: la blouse Merci Chéri. Pour la marche à suivre, je vous laisse aller faire un tour sur son blog qui est aussi très inspirant pour tout ce qui concerne la consommation responsable.


Mon compagnon porte des chemises régulièrement et renouvelle son stock. Parfois il m'arrive d'en mettre une de côté au cas où... Je n'ai donc eu aucun mal à trouver une chemise arrondie sur le bas à l'avant et à l'arrière.


Elle avait été mise au rebus pour cause de tâches, une excellente excuse pour sérigraphier...

Désolée de la qualité de la lumière mais c'est le plus gros plan que j'ai pour cette sérigraphie en 3 couleurs!!!


Ce n'est pas visible sur les photos mais il faut bien penser à mesurer l'ouverture pour qu'elle soit symétrique par rapport à la couture d'épaule car dans mon cas le volant bascule légèrement vers l'avant... la faute au pifomètre...


 Je ferais également attention à la forme des manches car je n'ai pas l'habitude qu'elles soient aussi larges.


Il y a-t-il des chemises qui vous attendent dans vos armoires?



lundi 2 avril 2018

Défi Réduis ton stock

Coucou,

me voici pour un petit point sur le défi Réduis ton stock T&N.

Score début mars  : -18,5
Entrées en stock :0
Sorties du stock : - 13.5
Points bonus : - 1 (coupon chéri Agnès B), -1 (coupon jean étoile), -0.5 (chutes)
Total fin du mois : 34,5


Les objectifs de ce mois-ci étaient de réduire les encours. J'ai bien avancé en finalisant 4 pièces même s'il me reste encore quelques pièces à terminer: trench luzerne, T-shirt pour mini, un coussin de méditation et une chemise pour mon papa. Le bilan semble donc productif alors qu'en réalité, j'ai passé peu de temps derrière ma machine.

Au programme:

Lupin

Eagle

Hoya

Gilet Monceau



Je commence aussi à réactualiser le dressing de printemps mais sans beaucoup d'entrain avec le temps plutôt mitigé.


Blouse Cézembre

Jupe Roméo



Ce mois-ci j'ai complétement craqué sur la blouse Paule mais la V1 ne me satisfait pas vraiment et ne rend pas hommage à ce joli modèle.




J'ai également donné à la maîtresse de mon fils un plein sac de chutes pour un projet artistique.Il s'agissait de micro-chutes et ne sont donc pas comptabilisées dans le défi. Je suis néanmoins ravi qu'elles n'aient pas terminé dans la benne à recycler.

Sans rapport direct avec la réduction du stock...

....j'ai réparé après 2 ans une housse de couette (oh... so funky!!!)



... et dévié quelques chutes pour mon costume de léopard pour le carnaval de l'école.

 


Côté entrées, je devrais afficher un +9 avec l'aventure couturette mais les grèves font que cette entrée se réalisera sur avril (enfin j'espère...)!!!


Pour le mois prochain, l'objectif sera donc de finaliser au moins une pièce des encours, de coudre une version portable de Paule et surtout d'avancer sur la confection de cadeaux de fin d'année scolaire car j'ai envie d'en offrir pas mal cette année et j'aimerais autant qu'ils soient faits maison. Le mois d'avril sera donc placé sous le thème de l'accessoire... et me permettra, j'espère d'écouler mes petites chutes.

J'ai vu beaucoup de réalisations des participantes sur ce thème ce moi-ci qui sont vraiment très inspirantes:
- compagnon complice chez Nabel et SB Créations
- trousses chez Palpelhilo, astéroïde, and she sew again , bis et Dufiletmon
- petit sac chez Nabel et astéroïde(encore!!)


J'ai un projet avec les enfants en classe autour de notre projet autour du monde à base de teinture au café (qu'ils ont moulu eux-même), de shibori et de sérigraphie... mais je suis tellement en retard... donc ça suit son cours...


Un renouvellement de jupes en  jersey et la couture d'une nouvelle chemise me trottent également dans la tête... Je n'y crois guère pour avril pour cause de caractère inextensible du temps hélas.

J'aime beaucoup ce petit bilan mensuel qui me permet de faire un point sur les envies diverses et variées et surtout de les prioriser.
Je commence à arriver sur des tissus que je garde en stock parce que je les trouve jolis mais ils ne sont pas appropriés aux projets " coup de coeur" ou alors qu'une qualité que je sais médiocre ce qui me motive moyennement pour les coudre... L'exercice commence à se corser...

Et de votre côté comment cela se passe-t-il?



dimanche 25 mars 2018

I am Roméo

 

Coucou,

me revoilà pour te parler d'une cousette rapide.
Il s'agit de la jupe I am Roméo de I am patterns. Pour ma part, j'ai investi dans le livre "Un dressing idéal" qui comporte plusieurs modèles de la marque que je compte bien explorer.
Le modèle comporte 7 pièces, pas d'entoilage et nécessite  1 mètre de tissu un peu extensible.



Je n'ai pas vu tant de versions que cela de ce petit modèle qui est pourtant un bon basique.

Mais ayant lu, ci et là qu'il était très ajusté, je me suis fiée au tableau des tailles et coupé un 42 (gloups) pour un 38 du commerce.

J'ai utilisé un coupon chéri de chez sweet mercerie que je conserve depuis des lustres car il était légèrement élastique comme préconisé, peut être trop d'ailleurs mais le pourcentage n'était pas donné.

J'ai également utilisé mes dernières chutes du coquelicot de chez Petit Pan pour faire les poches... oui on ne se refuse rien en ces temps de "Réduis ton stock".


 Côté finitions intérieures, il y a moyen de se faire plaisir avec du biais mais je me suis contentée de suivre la gamme de montage: assemblage à la piqueuse, surjet des marges et surpiqûre... simple et efficace.



Je me suis retrouvée, au départ, avec une jupe beaucoup trop grande... ouf l'ego est sauf...

En première intention, j'ai raboté sur les coutures latérales mais ça ne le faisait pas du tout, en particulier avec un surplus au niveau des hanches... J'ai donc fini par démonter les coutures latérales et redécalqué mon patron en 38 pour  recouper comme possible les pièces car les poches étaient montées et le dos surpiqué.
Je pense qu'idéalement un 40 taille/38 hanche serait un bon compromis pour moi car ça plisse un peu tout de même.



J'aime particulièrement la découpe dos qui en fait un modèle ajusté au niveau de la cambrure ce qui est ma bête noire du prêt à porter la nature ayant été généreuse au niveau du fessier.



Côté modifications, j'ai considérablement réduit la longueur ( - 5 cm à partir de la ligne de découpe) car j'ai de petites jambes malgré mon 1m65.
J'ai également refermé les poches sur le haut car sinon on voyait la doublure (ce qui est très vilain si belle soit-elle).
J'ai également été trèèèès généreuse sur le nombre de boutons car j'ai toujours peur qu'il y en ait un qui me lâche... mais je trouve qu'il en manque tout de même un en bas.
Ton œil aguerri aura remarqué la pression kam... feignasse un jour... feignasse toujours...


Je rêve maintenant d'une version en wax comme celle de Naïve so what mais j'ai très peur de me tromper encore sur la taille car là c'est extensibilité zéro.

J'ai également vu une version longue modifiée qui serait magnifique pour l'été chez un vent de mode... avec une petite idée en tête. J'ai testé, ce mois-ci l'aventure couturette et je trépigne d'impatience en attendant les coupons... car l'un d'eux est un magnifique imprimé tropical sur fond noir qui serait parfait pour ce projet si le grammage convient... 

Bon il serait parfait pour plein de projets... j'ai aussi la jolie blouse Paule de chez Anna Rose Pattern dans les tuyaux pour laquelle je dois faire une seconde toile. 


Vous l'aurez compris le mojo est de retour...
A très bientôt!!!


samedi 17 mars 2018

Lupin pailletée

Coucou,

voici LE projet de mars. Une veste doublée: la veste Lupin de Deer and Doe déjà cousue ici.
Techniquement, ce n'est pas la lune, il suffit de prendre son temps car le livret est limpide mais ... ça me demande d'être concentrée.
Cette concentration me fait défaut en fin de soirée, heure de la couture,  hélas...


Quand ma chère maman est revenue de sa virée chez Agnès B, j'ai directement visualisé ce magnifique coupon de 2 mètres  en veste Lupin...
Comme elle fait, généralement, tout pour faire plaisir à sa progéniture, j'ai à peine bataillé pour qu'il entre dans mon stock. A vrai dire, un regard sur le tissu à suffit. C'est qu'elle me connait bien ma maman!!!
Après avoir passé en revue toute les possibilités de patrons envisageables pendant plusieurs semaines, je me suis décidée à découper le précieux en septembre sur cette première idée.


Le tissu étant texturé avec motifs, je me suis beaucoup questionnée pour contourner la difficulté des raccords hasardeux au niveau de l'empiècement dos et de la découpe princesse du devant.
La solution passepoil s'est imposée d'elle même car le tissu s'effiloche tellement que je n'ai pas tenté les pièces dans le biais.
Au départ, je cherchais du passepoil noir métallisé.
J'ai eu une très mauvaise expérience avec la vendeuse Mimirose Paris car la commande réglée n'est jamais arrivée. C'est vraiment dommage car les retours sur ses produits sont plutôt bons et les tarifs plus que corrects mais quand je ne suis pas contente, je sais le dire aussi.

 

Je n'ai rien trouvé dans les merceries du secteur et j'ai du attendre quelques semaines avant de pouvoir me rendre à DiffusLaine où je n'ai trouvé que du passepoil lurex argenté noirci beaucoup plus contrastant que ce que j'avais imaginé ce qui me fait sortir de ma zone de confort car très chic.



 A ma grande surprise, j'ai trouvé peu de réalisations passepoilées de ce modèle alors que la découpe princesse est, par nature, un appel au passepoil. J'ai fait un mix de la version de Bolt & Spool et d'Epec que je ne peux que vous conseiller d'aller découvrir si ce n'est pas fait.

Concernant la doublure... comme j'ai tout misé sur le passepoilage extérieur.... j'ai fait l'impasse à l'intérieur et pourtant je trouve ce détail parfaitement charmant. Si vous ne me croyez pas, filez vite voir la version cuir d'Anne-Marie, celle qui coud 12 manteaux dans la semaine.
(oui oui j'ai fait une bibliographie très minutieuse de toutes les versions!!!)


Le tissu de doublure est une chute de chemise bruyère portée jusqu'à la trame (paix à son âme).


J'étais vraiment très satisfaite de la réalisation des points techniques dont la poche passepoilée qui est, pour moi, LA difficulté de cette veste.


Oui, j'étais...
... car une fois la veste terminée...
... surpiquée....
... je l'ai essayée...
... j'ai glissé mes mains dans les poches...
... et je me suis rendue compte...
... de LA boulette...
.... de la poche qui avait été cousue lorsque j'ai surpiqué le passepoil...
... impossible de redécoudre sans faire un carnage...



J'ai réouvert au niveau de la doublure, coupé le plus proprement possible la poche.


Et fait une greffe monstrueuse, invisible de l'extérieur mais qui m'est rappelée à chaque fois que je glisse ma main dans cette fichue poche...
C'est vraiment rageant car je me suis tellement appliquée pour le reste...
Je vous rassure ça ne m'empêche pas de dormir non plus et je porte cette veste avec plaisir!!!

Bizarement cette veste me laisse aussi un gros vide couturesque. Je ne sais pas si vous connaissez cette sensation.
J'ai vraiment passé du temps à l'imaginer et ça me fait vraiment bizarre qu'elle soit enfin là. Elle laisse un espace inoccupé...Je n'ai d'ailleurs quasiment pas touché à ma machine à coudre depuis. Demain c'est Café Couture, parfait pour me remettre en selle... si je me décide pour un projet d'ici là.
- un sweat Nixie?
- une chemise bruyère?
- une autre Mélilot?
- une veste Michèle?
- terminer Luzerne?
- coudre un remplaçant à mon sac de boulot?

Tous ces projets me trottent dans la tête mais la fièvre n'est pas là...











lundi 12 mars 2018

Hoya spéciale chutes


Je continue dans mon action massive sur les projets boulets. Après Eagle que vous pouvez apercevoir ici, c'est sur cette Hoya "A bas les chutes" que j'ai jeté mon dévolu.
Avec ses 10 mois d'âge, elle fait office de jeunette.
Je l'avais commencée dans la foulée de la première, souhaitant tester l'option bimatière.


En toute rigueur, il s'agit d'une version trimatière:
- les manches sont en dentelle inextensible provenant de chutes données par Aurélie lors du Café couture de Noël 2016.
- la doublure des pans de devant est coupée dans les chutes de plumetis de Mélilot.
- la blouse en elle même est dans un mélange coton soie fin mais néanmoins raide et surtout.... inrepassable

Je plaide donc coupable, c'est la raison de sa mise au rebut... car oui... le repassage n'est pas ma tasse de thé!!! Si je consens à dégainer le fer lorsque je couds, c'est loin d'être le cas au quotidien!!!



Il lui manquait donc un ourlet... enfin si on tient compte du fait que j'ai fait l'impasse sur la parementure d'ourlet...



Ainsi que 2 boutons choisi dans le stock de boutons de récup... ah... je n'aurais jamais pensé les placer ceux là avec leur dorure mais ils sont parfaits ici!!!



Voilà... ben je crois que je vais devoir me mettre au repassage ... elle me plait et je compte bien la porter!!!

samedi 10 mars 2018

Eagle qui comme le phoenix renaît de ses cendres

J'étais loin de me douter que l'aigle tel le phoenix pouvait renaître de ses cendres...
Et pourtant...


Il y a fort longtemps, en l'an de grâce 2014, un craquage sur le patron de la veste eagle conçu par Vanessa Pouzet vit le jour.
Un coupon  de coton origami d'Atelier Brunette était destiné pour la doublure de ce projet. Il faut bien garder en tête que la doublure peut tout à fait constituer le coeur, voir l'essence d'un projet.
Il fallait donc trouver l'élu qui allait sublimer ce coupon.
Un superbe lainage gris du marché Saint-Michel fut donc sélectionné pour accompagner le précieux coupon origami.  Une merveille que vous pouvez admirer sublimé en manteau Ernest de République du chiffon par Clo.
Malheureusement, leur association ne fût pas des plus heureuse car elle manquait de fluidité.
Alors sans aucune clémence, la veste fût démantelée pour trouver un autre partenaire à la doublure origami. Vous trouverez toute l'histoire de cette veste en cliquant sur l'image ci-dessous.

http://annettejongl.blogspot.fr/2014/11/eagle.html 

Ce que l'histoire ne précise pas, c'est le devenir du lainage gris.... et pour cause...
N'ayant le coeur de le jeter. Il connut un bien triste sort...
 Sans aucune clémence, il fut mis au rebut sur le mannequin dans l'attente d'un coup de motivation pour lui trouver une autre doublure. Malheureusement, le temps passant, la motivation s'éloignait de plus en plus. Le lainage fut trimbalé lors des deux changements d'atelier... fût sauvé in extremis du bac à recycler...et puis un jour...

Un jour... elle me sortit tout simplement par les yeux et j'ai décidé de me mettre un beau petit coup de pied au....!!!


La doublure a été coupée dans un coupon satiné plutôt souple de Saint-Michel.
Concernant le montage, je n'ai pas tout à fait respecté la gamme de montage car la plupart des pièces de devant été déjà assemblées.  Il existe un pas à pas extrêmement détaillé chez Master class Couture pour ceux qui souhaitent se lancer dans ce modèle.
Boulet un jour, boulet toujours... je me suis aperçue après assemblage avoir utilisé mon tissu de doublure sur l'envers... mais bon il faut vraiment avoir l'oeil dessus pour s'en rendre compte.


Cette fois-ci, j'ai retourné sur le côté de la veste et non pas sur le bas comme indiqué. J'ai également glacé l'ourlet à la main (désolée pour le repassage sur les photos!!!)


Ce qui m'avait le plus gênée avec ce modèle était le fait que la veste ne se ferme pas. Cela est particulièrement pénible lorsque je travaille car je suis amenée à me pencher très régulièrement.
Au départ, je pensais mettre un bouton mais n'étant pas décidée sur l'emplacement exact, j'ai opté pour une épingle. Cela fait le travail mais ne me convient pas entièrement car comme vous pouvez le constater sur les photos, cela provoque des plis sur le pan de dessous.



Le tout n'est pas d'une précision folle mais j'obtiens bien le petit repli attendu sur la doublure dans ce montage si original.


Et voilà... il m'aura fallu une grosse heure pour boucler l'affaire. Je suis à peu près sûre d'avoir passé plus de temps au cours des quatre années écoulées à avoir réfléchi à ce projet... à me maudire de ne pas terminer ce qui avait été commencé.

La boucle est enfin bouclée... et je dois avouer que je me sens beaucoup plus légère.

Alors, dites moi tout sur vos projets boulets!!!

vendredi 2 mars 2018

Défi réduis ton stock

L'heure du bilan a sonné.
Concernant le mois passé, voici le décompte des points
________________________________________________

Score début Février : -11,5
Entrées en stock : 7
Sorties du stock :  10,5
Points bonus :  1 (coupon précieux) + 2,5 (divers projets chutes/recyclage)
Total fin du mois : -18,5
 ________________________________________________


Concernant les entrées, j'ai profité des vacances pour aller faire un tour au marché Saint Michel où j'ai été très sage avec 2 m de maille, 1 m de dentelle et surtout 2m d'un tissu lurex doré de toute beauté pour un projet commun avec Chloé
Lors du déstockage de Sylvie au dernier café couture; j'ai eu du mal à refuser un tissu improbable mais parfait pour coudre une côte de maille pour un déguisement ... mais j'ai partagé le coupon avec une copine!!!


Et concernant les sorties...
... je suis restée forte au moment de coudre mes 2 driftless Cardigans en choisissant une version bicolore et en utilisant un coupon du stock alors que les soldes n'étaient pas fini et que certaines mailles de chez Bennytex me lançaient des appels du pied (de biche of course!!!)


....j'ai utilisé un de mes précieux, un cadeau de Chloé au début de notre rencontre qu'elle avait ramené de voyage. J'attendais un projet particulier, qui dure dans le temps. Et voici donc une housse pour mon tapis de yoga qui s'apparente plus à un tapis de gym avec ses dimensions hors normes. Quoi qu'il en soit, j'ai bien galéré surtout pour la fermeture sur un cercle doublé... et donc fini à la main!!!
 



L'objectif du mois était d'utiliser un maximum de chutes pour des projets enfant. Il y a donc un mini monceau, un ensemble jupe/ mini courcelle pour une jeune fille de mon entourage ainsi que 2 pyjamas pour Méliau.



(En fait  il manque un bas de pyjama en photo et le foulard n'a rien à voir, j'ai été missionnée pour un ourlet de foulard).


J'ai peu avancé ce mois-ci sur les encours... difficile de tout faire!!!
Le dernier projet amorce donc la tendance du mois de mars/ avril... finir les encours qui traînent dans mon atelier depuis des lustres et qui me sortent des yeux. Bien sûr, je ne procède pas par ordre chronologique ni dans un sens ni dans l'autre. Comme, je ne veux pas faire que cela, j'étale sur deux mois... ça me parait plus raisonnable.

Comme bon nombre d'enfants, mon fils est fan de Star wars. Sa grand-mère a recyclé un drap vintage de son père pour lui coudre une housse de couette à Noël. Elle m'a donné les chutes pour compléter la parure. J'ai donc cousu 2 housses de coussins.

En tous les cas, je suis ravie de ce défi qui me permet sans aucun doute de mieux optimiser mon stock. Je sélectionne les projets en fonction de ce que j'ai déjà. Je rationalise aussi beaucoup mieux mes projets en fonction des besoins.

L'été dernier, j'ai donné quasiment toutes mes blouses à mes amies. Je pense donc me pencher rapidement sur le stock de chaine et trame pour renflouer un peu mon armoire et coudre autre chose que du jersey ou de la maille!!!

Et vous alors, ça vous motive ce défi? Pour ceux qui y participent, vous en êtes où?

A bientôt.